• Réaction Permis

Faut-il faire appel à un avocat en droit routier ? Interview d’Ingrid ATTAL


Interview d’Ingrid ATTAL, avocate en Droit Routier et Vice Présidente de l’association 40 Millions d’Automobilistes



Ingrid ATTAL Avocat en droit routier publiée par Reaction Permis centre psychotechnique du permis de conduire

Dans cet article réalisé sous la forme d’une interview, Ingrid ATTAL nous présente son parcours professionnel et son activité au sein de l’association 40 Millions d’Automobilistes. Elle nous décrit les différentes problématiques sur lesquelles elle intervient et le rôle de l’avocat en droit routier.


Pouvez-vous vous présenter et décrire votre métier et votre parcours ?


Je suis Ingrid ATTAL, avocate au Barreau de Paris depuis 2005.


J’exerce exclusivement en droit automobile et réparation du dommage corporel depuis 13 ans.


Mon cabinet est situé à PARIS et je dispose d’un bureau secondaire à Versailles.


J’interviens sur toutes les problématiques juridiques en lien avec l’automobile.


Le cœur de mon activité est la contestation de PV, la représentation des justiciables lorsqu’ils ont commis une infraction au code de la route.


J’accompagne de plus en plus d’entreprises dans la gestion de leurs PV notamment depuis l’entrée en vigueur en janvier 2017 de la loi qui contraint les représentants légaux à désigner leurs salariés, auteur d’une infraction avec un véhicule appartenant à la Société.

J’ai aussi un contentieux important lié à l’annulation pour défaut de points des permis de conduire (contestation de décision 48SI) et aux échanges des permis étrangers.

En parallèle, j’assiste les victimes d’accident de la route pour leur obtenir l’indemnisation de leurs préjudices.

Enfin, une partie de mon activité consiste à gérer des affaires liées aux ventes de véhicule (annulation pour vice caché/ responsabilité civile d’un garagiste etc). C’est un contentieux où nous tentons au maximum de trouver des solutions amiables pour éviter des procédures longues et coûteuses pour les clients !


D’accord très bien, vos missions semblent assez variées…


Oui c’est varié effectivement ! On a aujourd’hui de plus en plus de contrôles routiers qui sont effectués notamment en lien avec la vitesse, la consommation d’alcool ou de stupéfiants surtout depuis que les procédures de dépistage des stupéfiants ont été simplifiées. Ce sont souvent d’ailleurs des personnes qui se rapprochent des centres de test psychotechniques dès lors qu’elles ont une suspension d’au moins 6 mois pour récupérer leur permis à l’issue de la sanction administrative ou judiciaire !


Oui effectivement ! Pouvez-vous me parler de l’association avec laquelle vous collaborez ?


Au sein de l’association 40 millions d’automobilistes, je suis Présidente de la Commission juridique, depuis 2012, et Vice Présidente de cette association depuis 2020.


Nous avons à cœur d’apporter une assistance à nos adhérents lorsqu’ils ont des problématiques juridiques qui se posent.


Nous sommes là pour les aider à dénouer des situations juridiques plus ou moins complexes.