Contact

Paris (75)

Montrouge (92)

Montigny-le-Bretonneux (78)

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

contact@reactionpermis.fr

Tél : 06 48 57 71 92

©  Réaction Permis, 2018 - Tous droits réservés

Ce qu'il faut absolument faire en cas d'accident.

Mis à jour : mars 21



En France, de nombreux accidents ont lieu sur les routes et autoroutes mettant en danger les usagers. Il est important alors d’agir le plus vite possible avant la venue des secours. Mais quels sont les gestes à accomplir pour assurer la sécurité de tous? Comment agir dans une situation dangereuse?

Les gestes de premiers secours sont des éléments indispensables pour assurer la sécurité, lorsque l’on assiste à un accident il est important d’appliquer et de mettre en oeuvre les 3 étapes qui vont suivre « Protéger-Alerter-Secourir ».



PROTÉGER :

Dans cette étape, nous devons évaluer les circonstances de l’accident et notamment identifier les raisons de l’accident et estimer si il n’y a pas de risques d’un nouveau danger.

Il faut avant tout protéger le lieu de l’accident pour éviter toute aggravation et baliser les lieux afin que tous les usagers soient avertis.

Avant tout un témoin de l’accident doit protéger les blessés et les autres usagers sur la route mais aussi son intégrité physique, il est alors important de baliser les lieux de l’accident par le triangle de balisage posé à 30 mètres, de mettre un gilet de sécurité et d'éteindre les feux des voitures qui pourraient empêcher les autres usagers de visualiser ce qui se passe.

En absence de danger ou après sa suppression, si le témoin peut agir, celui-ci peut commencer à examiner le nombre de victimes impliquées avant de prévenir les secours et les rassurer.

Le témoin (ou le sauveteur) peut également réaliser les gestes de premiers secours sur la ou les victimes après avoir contacté les secours.


ALERTER :



Après avoir protégé les lieux de l’accident, il faut au plus vite prévenir les secours. L’alerte doit être précise, rapide et doit se faire obligatoirement après avoir protégé les lieux de l’accident et réalisé un examen de la situation (victimes) afin de transmettre un maximum d’informations.

Une fois le lieu protégé, le témoin de l’accident prévient les secours grâce aux bornes d’appel d’urgence situées tous les 2 kilomètres (si l’accident a lieu sur les autoroutes).

Des bornes d’appel d’urgence sont aussi situées sur les voies rapides et nationales. Ce sont des moyens de communication fiables et qui permettent de localiser directement l’appel.

De nombreuses informations sont à communiquer aux secours, il faut renseigner :

  • son nom (authentification de la personne qui appel)

  • son numéro de téléphone du portable

  • la localisation précise de l’accident

  • la nature du problème (malaise ou accident, circonstances)

  • les risques éventuels

  • l'état et le nombre de victimes

  • les premières mesures prises et gestes effectués


SECOURIR :

Après avoir alerté les secours, il faut stabiliser l’état de la personne afin de permettre l’attente des secours dans des conditions qui dégraderont le moins possible l’état de santé de la victime.

Plusieurs techniques peuvent être appliquées comme la méthode d’Heimlich, la méthode de Mofenson ou encore la position latérale de sécurité.

En fonction de l’état de la victime, les gestes de secours seront différents, les urgences vitales ne seront pas forcément les mêmes.


Méthode de Heimlich :



Il s’agit d’un geste de premiers secours qui permet de libérer les voies aériennes chez l’adulte et l’enfant. Cette méthode permet de dégager un objet coincé dans la gorge empêchant la personne de respirer.

La méthode de Mofenson est similaire à la méthode de Heimlich et s'utilise plus particulièrement avec les nourrissons.

La position latérale de sécurité dite PLS est un geste de premier secours à pratiquer lorsque l’on est en présence d’une personne inconsciente présentant des difficultés à respirer.



Cette méthode sert à maintenir la liberté des voies ariennes, à savoir le passage de l’air jusqu’aux poumons.

Dans notre société actuelle, de nombreuses formations sont mises en place pour assurer la sécurité des individus. Dés le plus jeune âge, on apprend aux enfants et adolescents les gestes et les attitudes à adopter lors d’un accident, c’est le cas avec la formation PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1).




27 vues