• Réaction Permis

Quel équipement pour les motards ?

Mis à jour : 8 déc. 2020


Alors que les motards ne représentent que 2% du trafic routier, il représente également 22 % des personnes tuées sur la route. En effet, ce sont les plus vulnérables sur la route, car ils ne possèdent pas de carrosserie pour les protéger et sont souvent des grosses cylindrées roulant à haute vitesse.

Les principales causes de mortalité

La moto est un mode de déplacement pratique, bien souvent plus rapide dans les grandes agglomérations car il a la capacité d'éviter les embouteillages. Cependant, cela rend le conducteur plus sensible aux chocs et aux collisions, mais aussi aux aléas des intempéries. Car effectivement, la météo est une cause importante de mortalité pour les motards, la pluie et le vent étant des éléments très dangereux pour celles et ceux qui roulent en moto.

L’autre élément perturbateur et cause d'accident pour les motos, c'est la circulation inter-files. En effet, si vous conduisez, vous avez probablement déjà vu des motards en circulation inter-files, ce phénomène désigne lorsque le motard circule sur une route entre 2 files le plus souvent sur des lignes discontinues et la plupart du temps sur des routes à 2 voies ou plus dans un même sens de circulation.

Cependant, une majorité des motards utilise cette conduite inter-files, mais n'en connaît pas réellement les règles. En effet, la circulation inter-files depuis 2015 possède des règles plus strictes. Le décret du 23/12/2015 stipule que ce type de circulation est limité à 50 km/h sur des voix ou la vitesse autorisée est de 70km/h ou plus. Ce type de conduite et donc réserver en cas de forte affluence et de vitesse du trafic réduit à moins de 50 km/h. Pourtant, nous pouvons constater que de nombreuses motos passent entre les files de voitures en roulant bien au delà des 50 km/h autorisés et même lorsqu'il n'y a aucun embouteillage.


Prenons en compte également l'entretien du cyclomoteur qui est un élément indispensable pour assurer la sécurité du conducteur et de ses passagers. Car en effet, une moto mal ou pas entretenue peu faire courir un grave danger à celles et ceux qui l'utilisent. À contrario, un moto bien entretenue contribue à baisser considérablement le risque d'accident.


Enfin, certaines pratiques comme le débridage, pourtant illégales et punies de 2 ans d'emprisonnement et de 30 000€ d'amende, sont souvent réalisées sur des cyclomoteurs et cela accroît nettement le risque d'accident. Lorsqu'un cyclomoteur débridé ou kité se retrouve concerné par un accident de la route, l'assurance peut refuser de prendre en charge les frais.


Il est bon de rappeler que le risque d'accident mortel est 17 fois supérieur pour un conducteur de moto que pour un automobiliste et que dans 20% des accidents impliquants une moto, c'est le non respect du code de la route par le conducteur qui est en cause. En 2019, c'est plus de 130 motards qui ont été tués sur les routes françaises, représentant environ 4% de la mortalité routière.

L'équipement

L’équipement est un élément très important dans la sécurité du motard. Dans la plupart des cas de motards accidentés, ils ne sont pas suffisamment équipés. En effet, le port d'un blouson et d'un pantalon renforcé, de gants adaptés et des chaussures montantes comme des bottes par exemple peuvent prévenir de blessure comme des traumatismes aux bras ou aux mains où certaines des lésions orthopédiques.


En ce qui concerne l'équipement obligatoire du motard, aujourd’hui seulement un casque moto homologué avec stickers réfléchissant sur le côté et des gants de moto certifié CE sont obligatoires.


En été, encore plus qu'à un autre moment de l'année, on peut apercevoir sur les routes de nombreuses personnes en moto, qu'elles soient passagers ou conducteurs, en tenue un peu plus légère. En effet, les journées étant plus chaudes, les motards peuvent facilement en oublier les règle de sécurité en matière d'équipement. Pourtant, lorsqu'on passe le permis moto, le détail des équipements obligatoires et des équipements vivement recommandés est listé.

Les nouvelles technologies de protection

L’airbag moto, ce gilet airbag s'ajoute depuis quelque temps à la panoplie de sécurité du motard. Il en existe plusieurs types, filaire, radiocommandé où autonomes cet airbag se porte sur ou sous le blouson il permet de protéger les parties du corps les plus vulnérables. En cas de choc et d'expulsion du véhicule le gilet airbag s'enclenche et protège alors le motard lors de sa chute.

Mips est une technologie spécifique à mettre dans le casque. Elle est basée sur une couche interne qui assure de la rotation, l’ensemble diminue la force de l’impact et protège surtout le cerveau. En effet, lors d’une chute, le cerveau est mis à rude épreuve et bouge beaucoup. La technologie Mips permet donc au cerveau de ne pas s’écraser.

La moto fait de nombreux adeptes, et procure des sensations incomparables, mais reste malheureusement un mode de transport relativement dangereux. C’est pour cela que les protections sont importantes et innovantes. Nous verrons peut-être bientôt arriver un airbag intégral breveté par des ingénieurs américains.

Réaction Permis | Test psychotechnique du permis de conduire

Nos centres vous accueillent sur rendez-vous pour réaliser

votre test psychotechnique

afin de récupérer votre permis de conduire.

INFOS PRATIQUES

NOS CENTRES EN FRANCE

NOUS CONTACTER

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

©  Copyright 2021 - Réaction Permis - Tous droits réservés

Mentions Légales | Politique de confidentialité | Conditions Générales de vente