• Réaction Permis

Achat d’un véhicule électrique : notre guide pratique


Comme de nombreux Français vous avez en tête d’acheter un véhicule « zéro émission » ? Que ce soit pour ses avantages environnementaux, économiques ou encore pour le confort qu’elle procure, la voiture électrique séduit chaque année de plus en plus d’automobilistes.


Dans ce guide pratique spécial « voiture électrique », nous ferons le tour de toutes vos questions sur ce que les spécialistes nomment désormais « la voiture de demain ». Attachez-bien vos ceintures, nous allons démarrer !



Comprendre ce qu’est une voiture électrique


test psychotechnique du permis de conduire

Présentés comme l’avenir de l’automobile, les véhicules électriques se démocratisent peu à peu ces dernières années. Ils sont désormais au centre des campagnes publicitaires des concessionnaires, qui ventent leurs mérites et prônent avant tout leurs atouts écologiques et financiers.



Pour bien comprendre ce qui se cache derrière les nombreuses offres du marché, il faut tout d’abord savoir reconnaître la catégorie à laquelle se rapporte le véhicule. On peut en distinguer deux :

  • Les citadines à zéro émission, vendues par Renault, Peugeot, Mini, Honda ou encore Fiat. Par leurs tarifs abordables, elles permettent de démocratiser l’électrique. Toutefois, l’autonomie de ces véhicules est encore limitée et la recharge peut être synonyme de contraintes.

  • Les voitures premium des marques Jaguar, Audi ou Tesla. Leur excellente autonomie est à la hauteur de leurs tarifs. Elles sont principalement destinées à des clients ayant la possibilité de les recharger à leur domicile ou sur leur lieu de travail.


De plus, vous le savez probablement si vous avez un petit peu étudié le sujet mais un véhicule électrique coute plus cher à concevoir et produire qu’un véhicule thermique équivalent. Ce qui signifie que son prix de vente sera obligatoirement supérieur. Les premiers prix commencent à environ 22 000€ pour une Renault Zoé, et peuvent atteindre les 100 000€ dans le cas d’une Tesla Model S. Mais les modèles à moins de 30 000€ restent assez exceptionnels. En fonction de votre budget et de vos préférences, vous aurez accès à des berlines (Hyundai Ionig), des compactes (Nissan Leaf) et même des SUV (Jaguar E-Pace).



Les nombreux avantages des véhicules propres


  • Faibles émissions de CO2

Ce n’est pas pour rien qu’on nomme les voitures électriques « des véhicules propres ». C’est simplement qu’il n’y a pas d’émission de CO2 lorsque la voiture roule, et que les émissions de particules fines sont limitées. Si vous souhaitez acquérir une voiture électrique pour son côté respectueux de l’environnement, il faut que vous sachiez que le bilan carbone associé à la fabrication des batteries n’est toutefois pas très bon…. Mais à l’usage, le véhicule électrique est bien moins polluant qu’un modèle thermique.


  • Plus économique

Même si le prix d’achat est supérieur pour un véhicule électrique, à l’usage elle se révèle plus économique. En effet, il faut compter entre 1,5€ et 4€ pour faire 100km à bord d’une électrique, contre 6€ à 10€ avec une essence ou un diesel ! Vous en voulez plus ? Alors sachez que vous réduirez également vos frais d’entretien, que votre moteur aura une espérance de vie supérieure à un moteur classique et que vos frais de stationnement seront également inférieurs à ce que vous avez actuellement !


  • Agréable à conduire

Bons nombres de témoignages se rejoignent sur ce point : les sensations de conduite sur de l’électrique sont différentes et plus agréables. En adoptant la conduite dite « automatique », plus de risque de caler dans vos démarrages en côte, exit l’embrayage et la boîte de vitesse ! Et attention au démarrage, ça part très vite. Et tout cela, sans un bruit.


  • Pas de restriction de circulation

Tandis que le Gouvernement nous impose parfois des restrictions de circulation, afin de diminuer la pollution atmosphérique, les voitures électriques sont, elles, toujours acceptées, même dans les zones à faibles émissions.


Alors, vous êtes conquis ? Nous en sommes ravis ! Mais nous tenons toutefois à vous mettre en garde sur quelques points, afin que vous ne vous fassiez pas surprendre.



Les points de vigilance à connaître


  • Autonomie

Comme décrit précédemment, l’autonomie des voitures électriques reste un des facteurs limitants. Et même si plusieurs modèles permettent de récupérer 300km lors d’une seule charge, une conduite un peu sportive ainsi que l’utilisation de la climatisation ou du chauffage peuvent rapidement la faire baisser. Néanmoins, il faut garder en tête que sur des trajets quotidiens domicile-travail l’autonomie de 200km est largement suffisante. Ce sont les longs trajets qui peuvent être plus handicapants.


  • Temps de recharge

Afin de ne pas avoir de problème de circulation, il faut pouvoir charger sa voiture régulièrement. Au domicile, il est possible de recharger son véhicule sur une prise classique (en fonction des modèles de voitures) ou sur une borde de recharge dédiée. Actuellement en hausse, le nombre de bornes publiques augmente progressivement et vous rendra la tâche plus facile.


La durée d’une recharge varie en fonction de la puissance du point de charge. A titre d’indication, vous pourrez recharger votre batterie en 8h sur une prise classique, ou en 4h sur une borne domestique. Les bornes publiques quant à elles permettent de faire le plein entre 30min et 1h, en fonction de leur puissance. Et pour les amateurs de Tesla, leurs superchargeurs vous permettront de recharger votre véhicule en moins de 45 minutes.


Si vous êtes toujours avec nous et que vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de l’électrique, sachez que vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières.

Les aides à l’achat qui nous font du bien


  • Bonus écologique

Souhaitant bonifier les véhicules peu polluants et pénaliser les moins bons élèves, l’État a mis en place le bonus/malus écologique, qui taxe les véhicules dont les émissions de CO2 sont trop importantes. Dans le cas de l’achat d’un véhicule électrique, vous pouvez percevoir jusqu’à 7 000€ d’aides.


  • Prime à la conversion

En supplément du bonus écologique et afin d’encourager la transition écologique, l’État a mis en place la prime à la conversion. Pour en bénéficier, il faut que vous achetiez un véhicule électrique (neuf ou d’occasion peu importe) et que vous emmeniez à la casse un modèle essence (immatriculé avant 2006) ou diesel (immatriculé avant 2011).


Le montant de l’aide est adapté au statut du demandeur et peut atteindre au maximum 5 000€. Et l’avantage est que vous n’aurez pas de carte grise à payer, soit une centaine d’euros économisés.


  • Subventions propres aux collectivités locales

Enfin, en fonction de la ville dans laquelle vous résidez, vous pouvez bénéficier de subventions locales supplémentaires. Celles-ci dépendent des décisions prises localement et viennent se rajouter aux deux précédentes.


Alors, ça y est, vous êtes prêt à prendre la route de la mobilité électrique ?


Réaction Permis test psychotechnique est ravi de pouvoir vous renseigner et vous accompagner dans vos démarches. Et en cas de besoin pour récupérer votre permis de conduire, n’hésitez-pas à consulter un de nos centres agréés par la Préfecture, qui vous permettra de passer les tests psychotechniques nécessaires.