• Réaction Permis

Astuces pour vaincre l'amaxophobie ou la peur de conduire

Dernière mise à jour : févr. 17


Tests psychotechniques permis

Qu'est-ce que l'amaxophobie ?


L'amaxophobie est la peur irrationnelle de conduire. Ce mot vient du grec ancien « amaxo » qui signifie véhicule ou chariot et « phobia » qui renvoie à la peur, la frayeur, l’effroi…


Les personnes souffrant d’amaxophobie mettent en place des stratégies d’évitements pour ne pas avoir à conduire, allant même parfois jusqu'à ruser pour ne pas avoir à entrer dans un véhicule. Les phobies se traduisent par une anxiété pendant la situation perçue comme stressante ou par anticipation de la situation.


Les symptômes de l’amaxophobie peuvent inclure :


Quelles sont les causes de l’amaxophobie ?


Les causes qui mènent à devenir amaxophobe peuvent être multiples. Cela peut survenir, comme la plupart des cas, après avoir vécu un accident traumatisant à bord d'un véhicule. On appelle cela le stress post-traumatique.


L'amaxophobie peut également être dû à la reproduction du comportement d’un parent ou à un apprentissage de la conduite qui se passe mal, avec un moniteur au comportement déplacé ou malveillant par exemple.


Il est également fort probable que les personnes qui sont atteintes d’un trouble panique et celles qui ont des personnalités dépendantes sont plus enclines à développer cette phobie.


Vaincre l’amaxophobie


Les TCC (thérapies comportementales et cognitives) sont généralement efficaces pour le traitement de cette phobie. Il existe également une solution qui semble très efficace et qui s'appelle la thérapie Eye Movement Desentisitizaion and Reprocessing (EMDR) et qui consiste à soigner un trouble grâce aux mouvements occulaires.


La pratique de la relaxation, l’hypnose ou la méditation sont des compléments intéressants.


L’utilisation d’anxiolytiques peut éventuellement être utilisée pour aider à surmonter de grosses crises d’angoisse, cependant ils sont à éviter de part leur caractère addictif et dangereux pour la conduite. En règle générale, il vaut mieux consulter un médecin avant de prendre des médicaments lorsqu'on sait que l'on va conduire car certains peuvent entrainer des somnolences et, par conséquent, provoquer des accidents.