• Réaction Permis

Permis de conduire : Test psychotechnique


le test psychotechnique du permis de conduire

Les tests psychotechniques sont obligatoires pour récupérer votre permis suite à une annulation ou une suspension. D’ailleurs, l’article 7 de l’arrêté du 31 juillet 2012 et l’article L 223-5 du Code de la route mentionne cette obligation. Pour obtenir un nouveau permis de conduire auprès de l’ANTS, vous devez posséder un avis favorable à l’examen médical, biologique et psychotechnique.

Si tout cela vous parle peu, continuez à lire ces lignes pour en savoir plus sur les tests psychotechniques.


Test Psychotechnique : qu’est-ce c’est exactement ?


Ces tests sont réalisés en complément d’une visite médicale par un psychologue. L’objectif de ce dernier et de vérifier votre aptitude à conduire, mais aussi votre façon de réagir aux diverses situations rencontrées sur la route. Les résultats du test permettent d’évaluer votre capacité physique et mentale à récupérer ou repasser votre permis de conduire.


Il se déroule en deux parties :

  • Un entretien individuel

Cet entretien se passe avec un psychologue, il permet de remplir votre dossier administratif, de prendre connaissance de vos antécédents médicaux ainsi que de discuter de votre appréhension sur la route.

  • Le test psychotechnique

Le test se passe sur un ordinateur et il est individuel. Ici, plusieurs critères vont être mesurés :

o Vos réflexes

o Vos capacités d’attention

o Votre concentration

o Votre tolérance au stress

o Votre raisonnement logique


Une fois ces deux étapes réalisées, un compte-rendu est rédigé et servira au médecin agréé responsable du contrôle médical à qui reviendra la décision de vous laisser repasser le permis ou de le récupérer.


Quand et où passer un test psychotechnique ?


Comme expliqué plus haut, les tests psychotechniques sont exigés en cas d’annulation, d’invalidation ou encore de suspension du permis de conduire pour une durée égale ou supérieure à 6 mois.

Depuis l’arrêté du 26 août 2016, l’agrément des centres de tests a été supprimé. Cependant, tout psychologue étant inscrit au registre ADELI et en Préfecture peut faire passer des tests psychotechniques pour le permis de conduire. Ce dernier doit toutefois avoir suivi une formation initiale et continue sur les examens psychotechniques dans le cadre du contrôle médical de l’aptitude à la conduite.


Quand passer les tests

  • Suspension supérieure ou égale à 6 mois

Si vous êtes dans ce cas, vous devez passer les tests (valable 6 mois) avant la fin de la suspension du permis puis effectuer une visite médicale.

  • Annulation du permis de conduire

Dans ce cas-ci, vous devez effectuer les tests à la fin de l’annulation du permis et toujours avant la visite médicale.

  • Invalidation du permis de conduire

Ici, les tests sont à passer à partir du 3e mois suivant l’invalidation et avant la visite médicale.


Où passer les tests


Tous les tests psychotechniques doivent être obligatoirement réalisés auprès d’un psychologue agréé par la Préfecture. Si vous le souhaitez, vous avez la possibilité de retrouver une liste complète des psychologues, répertoriés par ville et par département. Pour cela, rien de plus simple, allez directement sur le site de la Préfecture de votre département.


Prix, durée et validité des tests


Le coût des tests psychotechniques est à votre charge et s’élève aux alentours des 100 €. Ils durent entre 40 minutes et deux heures. Ces tests sont valable 6 mois au niveau national et sachez qu’il vous est tout à fait possible de les repasser en cas d’échec.


Comment se déroule un test psychotechnique ?


Comme nous vous l’avons déjà expliqué, les tests psychotechniques se déroulent en deux étapes : un entretien individuel suivi de la passation des tests psychotechniques. Cet entretien va permettre d’aborder les sujets suivants :

  • Votre situation (votre histoire, votre situation familiale et professionnelle, votre santé ainsi que votre hygiène de vie)

  • Vos usages d’un véhicule motorisé, soumis à la détention d’une autorisation de conduire (enjeux professionnels, personnels et sociaux)

  • L’approbation du code de la route et du respect des règles et des sanctions

  • Une confrontation aux faits ayant justifié votre sanction

  • Votre motivation à une réhabilitation


En ce qui concerne les tests, voici les critères auxquels ils doivent répondre :


Être accessible aux personnes :

o Ne maîtrisant pas ou mal la langue française

o Souffrant de troubles d’apprentissages tels que la dyslexie, dysphasie et dyspraxie

o Sourdes et malentendantes


Permettre de :

o Mesurer des données objectives

o Prédire la performance de conduite


Et enfin, être :

o Facilement utilisable et n’exiger aucune connaissance particulière en informatique pour l’usager

o Standardisés et étalonnés auprès des populations concernées, valides, fidèles et consensuelles


Pour faire simple, tous les tests psychotechniques sont dans l’obligation de disposer un bon niveau de fiabilité, de satisfaire tous les publics sur le plan des niveaux de formation et des aptitudes intellectuelles. Et ce, quels que soient le niveau d’instruction, la nationalité ou la condition physique des sujets. Ils doivent également posséder des niveaux de performance identiques pour tous les âges.

C’est cet examen qui va permettre de déterminer si vous êtes dans la capacité de repasser votre permis de conduire. Mais aussi de respecter le code de la route et les conditions de circulation des autres usagers pour favoriser la sécurité.


visite psychotechnique permis de conduire

Après tout cela, le psychologue va :

  • Rédiger un compte-rendu (et vous fournir une copie)

  • Donner son avis sur votre aptitude à la conduite des véhicules légers et lourds

Ce dernier est consultatif, la décision définitive appartient au médecin agréé.


Comment se préparer à un test psychotechnique ?


Rassurez-vous, 95 % des candidats parviennent à réussir le test psychotechnique. En effet, si vous ne rencontrez pas de gros problèmes avec l’alcool, les stupéfiants ou une maladie neurologique, vous avez toutes vos chances. Un résultat parfait n’est pas demandé, mais plutôt une bonne moyenne afin de décrocher le document qui vous permettra de récupérer ou de repasser votre permis de conduire.

Le facteur principal qui peut vous empêcher de réussir ces tests, c’est sans aucun doute le stress. Afin de vous montrer réactif lors de l’examen, assurez-vous d’arriver bien reposé et serein.

La clé de la réussite c’est d’être calme et attentif. En effet, le psychologue va évaluer tout au long de l’entretien individuel votre personnalité ainsi que vos réactions face au stress ou à des situations dangereuses.

Si vous rencontrez quelques difficultés pendant l’examen, surtout ne paniquez pas. Respirez profondément et essayez de changer votre angle de vision sur le test. Très souvent, prendre un peu de recul aide à trouver la solution.

Pour vous donner une idée des tests, voici quelques exemples :

  • Test de logique

L’épreuve des cubes de Bonnardel est parfois utilisée. Dans cet exercice, vous disposerez de plusieurs cubes de couleurs dont vous devrez vous servir afin de reproduire une figure plus ou moins complexe.

  • Test de réaction multiple

Ces tests sont réalisés à différente vitesse. Ici, vous allez devoir sélectionner l’information pertinente parmi quatre figures géométriques.

  • Test d’attention diffuse

Lors de cette épreuve, vos membres inférieurs et supérieurs seront sollicités de manière aléatoire. C’est à vous de rester concentré sur la durée pour savoir quand réagir.


Les résultats des tests


Si votre résultat s’avère être négatif, vous pouvez repasser les tests psychotechniques sans délai. Toutefois, faites attention à la date à laquelle a été faite la demande de nouveau permis de conduire auprès de l’ANTS, en effet le test est valable 6 mois.


Le test psychotechnique n’est pas un examen comportant une limitation du nombre de présentations. Vous avez donc la possibilité de repasser le test autant de fois que vous le souhaitez.