• Réaction Permis

Pourquoi effectuer un stage de récupération de points ?

Dernière mise à jour : 8 juil. 2021


centre de tests psychotechniques du permis de conduire

Lorsque vous obtenez votre permis de conduire, celui-ci est doté de 6 points durant votre période probatoire, puis de 12 par la suite. Or, il vous suffit de commettre une infraction au code de la route pour voir votre solde de points diminuer rapidement.


Le risque ? Que vous arriviez à un solde de points nul. Car dès l’instant où vous n’aurez plus de points, votre permis de conduire sera annulé et vous ne pourrez plus prendre le volant…


Mais pas d’inquiétude, nous avons une solution si vous êtes dans cette situation : le stage de récupération de points. Vous vous demandez ce que ces deux jours de formation vont bien pouvoir vous apporter, à part quelques points et/ou une épine de moins dans le pied ? Réaction Permis vous dit tout dans cet article !



Ce qu’il faut savoir avant de s’inscrire à un stage de récupération de points


Suivre un stage de récupération de points permet de récupérer 4 points rapidement, tout en restant dans la limite des 12 points autorisés. Durant la période probatoire, le plafond est différent (entre 6 et 12 points) car il dépend de l'ancienneté du permis et du nombre de points que vous avez déjà récupérés.


Ce type de stage est un moyen facile et rapide de retrouver des points, mais il faut avoir en tête que vous ne pourrez en suivre qu'un seul de manière volontaire par an (loi n° 2011-267 du 14 mars 2011).


Les conditions de participation du stage de récupération de points


Plusieurs situations peuvent vous amener à effectuer ce type de stage :


  1. Il s’agit d’une démarche volontaire : Suite à une ou plusieurs infractions routières, vous souhaitez récupérer des points pour augmenter le solde de votre permis.

  2. Vous devez effectuer un stage dans le cadre du permis probatoire : Vous avez commis une infraction ayant entrainé la perte de 3 points ou plus lors de votre période probatoire. Vous devez alors obligatoirement suivre un stage de récupération de points qui doit être effectué dans un délai de 4 mois dès réception de la lettre 48N.

  3. Vous êtes contraint d’effectuer un stage dans le cadre d’une composition pénale ou alternative aux poursuites judiciaires : Vous avez commis une grave infraction au Code de la Route (conduite sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants, excès de vitesse de +50 km/h, refus d’obtempérer). Le Procureur de la République peut alors vous proposer un stage pour alléger votre peine mais qui ne vous rapportera pas de point.

  4. Vous effectuez un stage en complément d’une peine : En cas d'infraction, le juge peut vous contraindre de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière en complément d'autres sanctions. Attention, ce stage ne vous permet pas de récupérer de points.


Dans tous les cas, la récupération des points se fait dans la limite du capital disponible sur votre permis de conduire.


Notre tips : Lorsque votre solde de points descend en dessous de 6 pour les permis 12 points ou 3 pour les jeunes permis, nous vous recommandons de participer à un stage de récupération de points. Ce stage sauvera peut-être votre permis !


Votre permis a été invalidé, suspendu ou annulé, que faire ?


Vous voilà à pied… Si vous souhaitez pouvoir reprendre le volant, il est obligatoire que vous effectuiez un test psychotechnique du permis de conduire ainsi qu’une visite médicale un fois votre test validé. Ce dernier a pour objectif de vérifier votre aptitude à conduire et à réagir de manière appropriée aux diverses situations rencontrées lorsque vous êtes au volant.


Réaction Permis saura vous accompagner au mieux pour que cette étape ne soit qu’une formalité et que vous puissiez reprendre le volant rapidement. Rendez-vous dans un de nos centres agréés par la Préfecture ! Nos psychologues agréés vous y attendent pour tester vos réflexes et votre analyse de l’information, ce qui vous permettra de reprendre le volant.


Si vous réussissez votre