• Réaction Permis

Téléphone au volant, les risques ?

L’utilisation du téléphone au volant est interdite et augmente le risque d’accident. Depuis le 1er juillet 2015, il est interdit de conduire avec tout type de port à oreille électronique sauf les correcteurs de surdité qui sont une exception. Ainsi, l’usage d’oreillettes qui vous permet de téléphoner ou d’écouter de la musique est interdit.


Il faut savoir, que d’après l’arrêt de la Cour de Cassation du 23 janvier 2018, une voiture ou tout autre type de véhicule temporairement arrêté sur une voie de circulation pour diverses causes autre qu’un événement de force majeure (par exemple un accident) sera jugé comme un véhicule étant toujours en circulation.

Suite aux diverses infractions liées aux téléphones (telles que conduire avec un téléphone à la main ou porter à l’oreille un dispositif audio comme les oreillettes, les écouteurs ou un casque), vous recevrez une amende forfaitaire de 135€ ainsi qu’un retrait de 3 points de votre permis de conduire.



Depuis la mesure 13 du CISR du 9 janvier 2018 entrée en vigueur avec le décret n°2020-605, tout conducteur tenant un téléphone à la main étant au volant et commettant une autre infraction, pourra avoir le droit à la rétention de son permis de conduire. La rétention du permis de conduire pourra être suivie d’une suspension de permis de conduire pour une durée maximale de 6 mois.

Les infractions routières commises en même temps que l’usage du téléphone tenu à la main ou tout autre type de port à oreille qui entraîne une rétention suivie d’une suspension de permis de conduire pour une durée maximale de 6 mois sont :

  • Le non-respect des règles de conduite telle que la non utilisation du clignotant par exemple.

  • Le non-respect des distances de sécurité.

  • Le franchissement ou le chevauchement des lignes continues et des lignes délimitant les bandes d’arrêt d’urgence.

  • Le non-respect des feux rouges et jaunes de signalisation.

  • Le non-respect des règles de dépassements comme par exemple un conducteur dépassé ne serrant pas sa droite, un dépassement sans une suffisante visibilité à l’avant ou bien encore un dépassement dangereux etc.

  • Le non-respect de la signalisation qui impose l’arrêt de la voiture (stop …) ou de céder le passage.

  • Le non-respect de la priorité de passage envers les piétons.

  • Le non-respect des vitesses imposées.


Cependant il existe deux types de situations dans lesquelles l’utilisation du téléphone est autorisée :

  • Grâce à un dispositif intégré au véhicule qui permet que votre téléphone soit connecté à votre voiture par Bluetooth.

  • Grâce à un dispositif intégré au casque pour les motards.


Les situations ou l’utilisation du téléphone au volant d’une voiture est interdite sont :

  • L’utilisation du téléphone en étant au volant et en ayant son téléphone dans la main.

  • L’utilisation des écouteurs au volant.

  • L’utilisation d’écouteur porté à une oreille.

  • L’utilisation d’un casque audio.

  • L’utilisation d’un casque porté à une oreille.

  • L’utilisation de l’oreillette Bluetooth.


Les situations ou l’utilisation du téléphone au volant d’une deux-roues est interdite sont :

  • L’utilisation du téléphone coincé dans le casque.

  • L’utilisation d’écouteurs.

  • L’utilisation d’écouteur porté à une oreille.


Les situations où l’utilisation du téléphone est interdite à vélo sont :

  • L’utilisation du téléphone portable.

  • L’utilisation de casque audio.

  • L’utilisation d’écouteur.

  • L’utilisation de casque audio porté à une oreille.

  • L’utilisation d’écouteur porté à une oreille.

  • L’utilisation d’oreillette Bluetooth.

Contact

Paris (75)

Montrouge (92)

Montigny-le-Bretonneux (78)

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

contact@reactionpermis.fr

Tél : 01 88 31 08 29

©  Réaction Permis, 2020 - Tous droits réservés