• Réaction Permis

Tout savoir sur le permis moto

Dernière mise à jour : 28 févr.


reaction permis centre de test psychotechnique pas cher

Le permis moto avait été réformé complètement en 2013. Mais, depuis cette date, il n’a pas vraiment évolué. Fin février 2020, le Gouvernement a créé une épreuve théorique spécial moto. Cela a modernisé l’épreuve pratique pour améliorer la sécurité des motards.

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du deux roues, venez découvrir tout ce qu’il faut savoir sur le permis moto en 2022.

Les différents types de permis moto


Nous disons très souvent « le permis moto », mais il serait plus juste de dire « les permis moto ». Effectivement, il en existe plusieurs, quatre pour être précis : AM, A1, A2, A. Certains d’entre eux s’obtiennent simplement avec un stage de 7 heures, alors que d’autres nécessitent une formation plus poussée. De même, certains sont valables uniquement en France, et d’autres ne le sont qu'à l’étranger.


Le permis AM

Le permis AM est destiné aux plus de 14 ans et il est identique au BSR. En effet, il utilise le même principe et le même fonctionnement. Il a seulement changé de nom. Ce permis est conçu pour conduire un scooter, une moto de 50 cm3 ou encore un quad à moteur d’une puissance limite de 4 kW.


Le permis A1

Le permis A1 est destiné à tous les conducteurs de plus de 16 ans et permet de prendre le guidon d’une moto ou d’un scooter de 125 cm3. Il reprend toutes les épreuves et le contenu de la formation du permis A. Toutefois, la durée est plus courte, seulement 15 heures au lieu de 20. Il offre également certains avantages pour passer le permis A2 à partir de 18 ans.


Le permis A2

Le permis A2 est conçu pour les jeunes de plus de 18 ans. Il permet de conduire une moto d’une puissance n’excédant pas 35 kW, dont le rapport puissance/poids est inférieur à 0,2 kW/kg. Une limitation qui dure pendant 2 ans et à l’issue de laquelle il est possible de transformer en permis A à l’issue d’un stage de 7 heures.


Le permis A

Le permis A est destiné aux personnes ayant obtenu le permis A2, ayant 2 ans de pratique et qui a suivi une formation complémentaire de 7 heures. Ce permis permet de conduire toutes les motos, avec ou sans side-car, ainsi que tous les 3 roues à moteur, quelle que soit leur puissance.

Les modalités d’inscription du permis moto


Tout comme pour le permis auto, il y a des modalités d’inscription pour le permis moto, quel qu’il soit. Pas évident de s’y retrouver au milieu de toutes ces informations piochées à droite et à gauche. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons de découvrir toutes les modalités ainsi que le processus d’inscription au permis moto.

Pour commencer, sachez que vous pouvez passer votre permis moto en suivant une formation dans une moto-école (auto-école) ou en candidat libre. Dans le premier cas, c’est la moto-école qui va s’occuper de votre inscription suite à la constitution d’un dossier. Si vous optez pour le second cas, c’est à vous de faire les démarches et de vous inscrire auprès de la préfecture ou de la sous-préfecture de votre domicile.


Le dossier d’inscription au permis moto

Peu importe votre choix, pour passer votre permis moto vous êtes dans l’obligation de constituer un dossier d’inscription. Voici les documents à fournir :

  • Le formulaire d’inscription CERFA numéro 14866 ;

  • La photocopie de votre carte d’identité ;

  • Le code e photo agréé ANTS (photo d’identité dématérialisée) ;

  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (pour les candidats hébergés, attestation d’hébergement et pièce d’identité de l’hébergeur) ;

  • Pour les personnes entre 17 et 25 ans : la photocopie du certificat de participation à la journée de défense et de citoyenneté ;

  • Pour les personnes possédant le permis de conduire : la photocopie de votre permis ;

  • Pour les personnes nées après le 1er janvier 1988 : une attestation scolaire de sécurité routière de niveau 2 (ASSR 2) ou une attestation des sécurités routières (ASR) ou le brevet de sécurité routière (BSR).

Comment se déroule le permis moto ?

Lors du déroulement du permis moto, chaque candidat doit passer 3 étapes :

  • Le code moto (épreuve théorique moto) ;

  • Le plateau (épreuve pratique hors circulation) ;

  • La circulation (épreuve pratique sur la route).

Pour obtenir le permis moto, vous devez passer ces étapes les unes après les autres, dans cet ordre.

Le code moto (ETM)

L’épreuve théorique moto (ETM), appelée également « code moto », fait son entrée en mars 2020. Cette épreuve est complètement différente du code auto. D’ailleurs posséder le code auto ne vous fait pas bénéficier de celui moto comme c’était le cas avant.

L’examen de l’ETM se présente en 40 questions à choix multiples sous forme d’images ou de vidéos. Toutes ces questions portent bien évidemment sur les règles de circulation et de conduite d’une moto. Dans cette épreuve, vous retrouverez également quelques questions concernant les éléments mécaniques ainsi que l’équipement de la protection individuelle du motard. Pour valider le code moto, le candidat ne doit pas faire plus de 5 erreurs.

Les 9 thèmes abordés lors de l’épreuve théorique moto :

  • La route ;

  • Le conducteur ;

  • Les dispositions légales en matière de circulation routière ;

  • Les premiers secours ;

  • La réglementation générale ;

  • Les éléments mécaniques liés à la sécurité routière ;

  • Les autres usagers de la route ;

  • Les équipements de protection et autres éléments de sécurité des véhicules ;

  • Les règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement.

Le plateau : l’épreuve pratique hors circulation

Avec l’arrivée du code moto, l’épreuve pratique hors circulation (le plateau) change. Tout d’abord, les fiches que l’on pouvait retrouver auparavant sont désormais intégrées à l’ETM. Quant aux vérifications mécaniques, nous les retrouvons dans l’épreuve pratique sur la route (la circulation).

Au lieu d’être divisé en plusieurs séquences, le plateau se compose maintenant d’un enchaînement d’épreuves. Chaque candidat va évoluer sur un seul parcours, toujours avec une allure réduite et une plus élevée. Pour décrocher un A sur le parcours lent, le candidat doit l’accomplir en 14 secondes minimum.

Pour ce qui concerne la notation de cette épreuve, la chute reste éliminatoire. Toutefois, dorénavant les apprentis motards ont le droit à trois pieds au sol sur toute la durée de l’épreuve (hors zone neutralisée).

La circulation : l’épreuve pratique sur la route

Une fois les deux épreuves précédentes validées, place à l’épreuve pratique sur la route. Cette dernière est proposée en étant plus proche de la réalité de la conduite. L’examen se déroule maintenant sur une durée de 45 minutes, au lieu de 30 minutes. En effet, la Sécurité Routière s’est rendu compte que dans le passé cette épreuve a été sous-évaluée. Lors du passage de la conduite, au départ ou à l’arrivée, le candidat va également devoir effectuer les vérifications mécaniques.

Le permis moto : en savoir plus

Maintenant que vous savez comment vous inscrire, quels sont les documents à fournir et comment se déroule le permis moto, nous allons détailler un peu plus deux points importants. Ici, nous allons développer un peu plus le code moto ainsi que les équipements nécessaires au passage de l’examen.

Le code moto et le retrait de permis

Si vous venez à avoir un retrait de permis, il est bien entendu nécessaire de repasser les examens du permis moto. Dans certains cas, il est même obligatoire de subir un examen médical et psychotechnique. En ce qui concerne le repassage du code moto, il peut être dispensé si :

  • Votre permis A a été annulé ou invalidé en étant titulaire depuis plus de 3 ans ;

  • Votre annulation n’a pas été supérieure à 1 an ;

  • Vous repasser votre permis moto dans un délai de 3 mois suivant la fin de l’annulation ou invalidation.

Les équipements homologués obligatoires pour le passage de l’examen

Depuis la loi du 1er juillet 1973, toute personne conduisant un deux-roues motorisé doit obligatoirement être munie d’un casque homologué. Lors du passage de l’examen de conduite, le candidat sera donc dans l’obligation de porter un casque moto ET des gants homologués.


Le code moto en résumé

Vous l’avez compris, les épreuves du permis moto ont été modifiées afin d’inclure le code moto. Dorénavant, vous allez devoir répondre à 40 questions à choix multiples, passer un plateau un peu plus difficile et une conduite plus longue.

L’examen théorique moto se déroule dans un des centres d’examen agrées et son tarif reste le même que pour le code auto, soit 30 € TTC. Attention, lors du passage de l’examen, veillez à bien noter que vous passez l’ETM et non l’ETG. Va suivre ensuite une série de 40 questions avec un total de 5 fautes autorisées.

La durée du code moto est de 5 ans, dans la limite de 5 passages de l’examen pratique. Si vous échouez à vos épreuves pratiques plus de cinq fois, vous serez dans l’obligation de repasser l’examen théorique moto.