• Réaction Permis

Entraînement efficace pour réussir ses tests psychotechniques

Si votre permis de conduire a été annulé, invalidé ou encore suspendu, la loi française vous oblige à passer des tests psychotechniques afin d’avoir à nouveau le droit de conduire un véhicule qui nécessite un permis.


Qu’est-ce qu’un test psychotechnique ?


Il s’agit d’un examen réalisé par un psychologue et qui a pour but de vérifier si vous avez les aptitudes mentales et physiques pour conduire un véhicule tel qu’une voiture, une moto ou un camion par exemple.


Bien qu’on puisse les utiliser pour sélectionner des candidats à des concours ou à des examens, seules les personnes qui ont eu un retrait de permis de plus de 6 mois ou qui sont amenées à conduire des passagers dans le cadre de leur profession doivent les passer auprès d’un centre agréé.



Il s’agit d’une suite de situations de conduite qui sont présentées au conducteur via un écran et auxquelles il doit réagir à l’aide d’un boîtier de commande. Dans nos centres, nous utilisons le logiciel Psymotest ainsi que ces quatre tests : un test de réactions multiples, un test de réactions complexes en lumières directes, un test de réactions complexes en lumières inversées et le test du chemin.


Généralement, les tests que l’on présente aux conducteurs lors de leurs examens psychotechniques concernent le raisonnement logique, spatial et numérique, la mémoire, l’attention et les compétences verbales.


Avant de passer les tests, vous aurez un entretien individuel d’une durée de 30 minutes maximum avec un psychologue agréé. Cela permet de remplir la partie administrative de votre dossier et de prendre note de vos antécédents médicaux.


L'ensemble de l'examen de test psychotechnique dure de 40 minutes à 2 heures selon les centres et la situation du candidat.


Comment s’entraîner pour réussir ses tests psychotechniques ?


Pour pouvoir vous entraîner correctement, il est essentiel de se renseigner sur le centre d’examen qui va vous faire passer le test.


Vous devez tout d’abord savoir quelles sont les catégories qui seront évaluées lors de votre test psychotechnique. Il n’est pas forcément nécessaire de s’entraîner pour tous les différents types de tests qu’il existe. Il se peut que vous n’ayez pas d’exercice de manipulations mentales à faire, il serait donc dommage de perdre du temps à réviser quelque chose sur lequel on ne vous demandera rien.



Ensuite, il est bon de savoir sur quel support vous allez passer votre examen car il y a encore des centres qui font passer les tests psychotechniques "à l’ancienne" avec un papier et un crayon. Dans le cas contraire, si vous pouvez également savoir quel est le logiciel utilisé par le centre cela vous sera d’une grande aide ! Vous pourrez alors éventuellement voir sur internet des vidéos de démonstration et avoir ainsi un aperçu du test et de comment cela se présente.


De manière générale et peu importe les tests que vous aurez à passer le jour de l’examen, entraînez-vous à répondre le plus rapidement possible en trouvant la réponse la plus logique qui soit. Fiez-vous le plus possible à votre instinct et à votre première impression sur la situation.


Vous trouverez de nombreux sites web qui recensent les annales de test pour vous entraîner, mais aussi des livres sur le sujet. Pour tout ce qui concerne la réactivité, certains jeux vidéo sont susceptibles de contribuer à votre entraînement car ils vous habituent à réfléchir et agir vite et bien.


Pour les tests de mathématiques, vous pouvez réviser en résolvant des opérations ou des problèmes. Passez également du temps à faire du calcul mental car cela vous évitera de perdre du temps en utilisant un brouillon pour poser vos additions et autres.


En ce qui concerne les tests de logique, on peut vous demander de résoudre des suites comme des séries de chiffres, des liens de parentés entre individus, trouver un intrus dans une liste de plusieurs figures ou mots… Par exemple, on peut vous demander de trouver l’intrus dans cette liste de mots : guitare - violon - saxophone (l’intrus étant saxophone car il est le seul instrument à ne pas être à cordes).


Pour vous entraîner aux tests dits verbaux, vous devez réviser en faisant des dictées ou en vous exerçant à la compréhension des proverbes qui sont régulièrement demandés. Lire des livres vous sera également très utile pour cette partie du test car en lisant vous révisez l’orthographe, la grammaire et la conjugaison sans forcément vous en rendre compte !


Établir un programme d’entraînement et de révision


Pour réussir vos tests psychotechniques, vous pouvez faire un entraînement et des révisions sur les thèmes que comportera votre examen.


Pour vous entraîner, choisissez le moment de la journée durant lequel vous êtes le plus concentré et surtout, quand vous pouvez être au calme ! Il n’est pas toujours facile de trouver le moment idéal pour réviser, surtout si on a des enfants en bas âge ou bien que l’on fait des horaires décalés.


Que faire quand on ne maîtrise pas assez bien un domaine ?


On ne peut pas être parfait en tout ! Il y aura forcément un des tests que vous maîtriserez un peu moins que les autres, mais ce n’est pas si grave, rassurez-vous.


Comme vous êtes évalué sur quatre tests différents, si vous échouez à l’un vous aurez trois chances de vous rattraper. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas vous entraîner sur les domaines que vous maîtrisez moins, bien au contraire.


Dans un premier temps, faites le point sur ce que vous savez faire parfaitement bien, ce que vous savez un peu moins faire et ce que vous ne maîtrisez pas du tout. Ainsi, vous saurez ce qu’il faut que vous travaillez encore plus que les autres domaines.


La veille des tests


La veille du passage des tests, essayez de vous coucher assez tôt pour être en forme pour le lendemain. Plus vous serez reposé, plus vous serez détendu pour pouvoir passer les tests qui demandent tout de même un effort pour rester concentrer pendant deux heures.


Il n’est pas conseillé de s’entraîner la veille des tests car, comme pour tout examen, cela serait contre productif et mettrait une pression supplémentaire à ceux qui les passent.


Le jour J


Assurez-vous d’être préparé comme il se doit, c’est-à-dire d’avoir sur vous tous les papiers qui peuvent vous être demandés pour passer les tests psychotechniques comme la carte d’identité, votre convocation...


Vérifiez, avant de partir, le trajet que vous devez faire et combien de temps cela vous prendra pour vous rendre au centre d’examen afin de ne pas arriver en retard. Il arrive régulièrement qu’un candidat qui se présente en retard soit recalé et par conséquent contraint de reprendre un nouveau rendez-vous.


Prenez avec vous deux stylos (un noir et un bleu), un crayon avec une gomme ou un stylo effaçable. Cela vous permettra de ne pas perdre de temps à utiliser du correcteur blanc si vous passez les tests sur papier et que vous souhaitez corriger.


Munissez-vous également de feuilles blanches qui pourraient vous servir de brouillon. Demandez à l’examinateur si vous avez le droit d’utiliser un brouillon et ne vous en servez que lorsque c’est réellement nécessaire. Nous vous recommandons d’y inscrire l’alphabet (dans l’ordre évidemment) car cela peut vous être très utile si vous avez un test qui comporte des suites de lettres.



Si vous êtes de nature à stresser facilement, nous vous recommandons de faire une petite séance de méditation ou tout simplement de respiration rythmée avant de commencer l’examen.


Une fois arrivé sur place, installez tout ce dont vous aurez besoin sur la table pour ne pas perdre de temps à chercher vos stylos, mouchoirs, bouteilles d’eau, etc, dans votre sac.


Lisez bien les consignes et surtout, prenez le temps de bien analyser et de bien observer les exemples qui vous sont donnés pour chaque item. Essayez de trouver la démarche logique à appliquer avant de vous lancer. Si vous vous êtes correctement entraîné, vous arriverez à reconnaître tout de suite de quel test il s’agit et vous saurez ce qu’on attend de vous.


S’il y a une question que vous ne comprenez pas, ne vous attardez pas dessus et passez à la suivante. En fonction du système de cotation appliqué, il vaut mieux parfois ne rien répondre que de mettre une réponse au hasard car elle peut vous faire perdre des points. Prenez donc soin de vérifier la cotation qui est appliquée pour chaque question.


Il peut y avoir des indications pour savoir si votre réponse est juste ou pas. Par exemple, si on vous demande d’inscrire votre réponse dans les cases et que le nombre de lettres ou de chiffres de votre réponse dépassent le nombre de cases, c’est que ce n’est pas bon !


Que se passe-t-il après avoir passé les tests ?


Si vous avez échoué au premier passage d’un test psychotechnique, vous pouvez le repasser en payant à nouveau le tarif appliqué.


Si vous avez réussi votre test, le psychologue et le centre d’examen rédigent un compte-rendu que vous avez le droit de consulter. La décision finale appartient aux médecins agréés qui vous remettront un avis favorable ou défavorable.


Votre test psychotechnique sera alors valable pendant 6 mois. À l’origine, ces tests étaient valables pendant 2 ans, mais le Ministère de l’Intérieur a adressé une instruction à toutes les préfectures de France en octobre 2016 écourtant leur validité à seulement 6 mois.


Réaction Permis | Test psychotechnique du permis de conduire

Nos centres vous accueillent sur rendez-vous pour réaliser

votre test psychotechnique

afin de récupérer votre permis de conduire.

INFOS PRATIQUES

NOS CENTRES EN FRANCE

NOUS CONTACTER

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

©  Copyright 2021 - Réaction Permis - Tous droits réservés

Mentions Légales | Politique de confidentialité | Conditions Générales de vente