• Réaction Permis

Stage de récupération de points : n'attendez plus

En France, nous comptons plus de 40 millions d’automobilistes. Le stage de récupération de points, qui peut être appelé aussi « stage de sensibilisation à la sécurité routière ». Les stages permis à points et le système du permis de conduire à points en 1989 ont été créé en même temps.

Avant la loi Loppsi 2, le stage de récupération de point pouvait s’effectuer tous les deux ans.


Depuis le 16 mars 2011 :


  • le temps de récupération de points entre deux stages est dorénavant d’un an au lieu de deux ans,

  • en cas d’infraction ayant entrainé la perte d’un seul point, le délai de récupération est de six mois au lieu d’un an.

Permis de conduire

Sauver son permis et réaliser un stage de récupération de points ?


Vous avez besoin de récupérer vos points et de participer à un stage ? Ne prenez pas le risque de perdre votre permis et faites le pas de récupérer vos points sans trop attendre. Dès que votre solde de points passe de 6 points sur 12 points, nous vous conseillons de vous inscrire à un stage rapidement.

Avant de vous inscrire, vous devez impérativement connaitre le nombre de points restants sur votre permis. Votre permis doit être valide et vous devez également disposez d’un point minimum pour réaliser le stage. Dans la limite des 12 points maximum du permis, vous pouvez récupérer jusqu’à 4 points.


Voici les conditions à remplir :


  • Un permis de conduire valide ;

  • Vous n'avez pas réalisé de stage de récupération de points durant l'année ;

  • Être en possession de moins de 12 points sur votre permis ;

  • Un permis qui date depuis au moins 3 ans.


L’organisation d’un stage de récupération de points?


Depuis le 1er juillet 2012, il est interdit d'organiser des stages les dimanches et les jours fériés. Cependant, les inscriptions à un stage de récupération de points peuvent être réaliser facilement les vendredi et samedi.

La durée totale d’un stage de récupération de points est de 14 heures sur 2 jours consécutive.


Elles comprennent deux séances principales :

  • Un module qui va vous présenter le cadre et les enjeux de la sécurité routière en général

  • Un ou plusieurs modules qui est plus spécialisés, qui ont pour but final de déclencher un changement de comportement chez l'automobiliste


Enfin, les centres ont une certaine liberté sur les sujets abordés ou la façon de les appréhender.


Le stage est animé par un expert en sécurité routière et un psychologue. Le respect des horaires étant impératif sous peine d’être refusé à l'entrée. Chaque journée dure 7h. Le stage s'effectue généralement de 6 à 20 automobilistes. À la fin du stage, vous recevez une attestation qui confirme votre participation et vous aller récupérer 4 points sur votre permis de conduire


Les différents types de stages


Dans le cadre du permis probatoire :


Le stage de récupération de points est obligatoire dans cette situation si vous avez commis une infraction entraînant un retrait de 3 points ou plus. Vous serez informé par lettre 48n et après réception vous aurez 4 mois pour réaliser les démarches pour suivre un stage.

Une attestation vous sera remise à la fin du stage afin de demander le remboursement de votre amende sous un délai de deux semaines. En cas de refus de suivre ce stage, vous pouvez risquer une amende de 135 euros et une suspension de votre permis de conduire.


Concernant les conducteurs expérimentés :

Un stage est possible de manière volontaire afin de récupérer les points sans attendre le délai de récupération automatique


Permis suspendu, invalide ou annulé :

  • Suspension : La suspension de permis correspond à un retrait provisoire du droit de conduire à un automobiliste. Elle fait suite à une infraction routière, une contravention ou un délit.

  • L’invalidation : Votre capital de point est à zéro, le permis est annulé. Le conducteur dispose alors d’un délai minimal de 6 mois pour repasser son permis avant d’obtenir un nouveau permis.

  • L’annulation est une sanction prononcée par le juge quand le conducteur commet certaines infractions. Un délai peut être fixé avant de passer le permis, un conducteur peut voir son permis annulé avec interdiction de le repasser avant 3 ans.


Dans ces trois différents cas, vous devez effectuer un test psychotechnique dans un centre agrée, sauf pour une suspension inférieure à 6 mois. Réaction Permis vous accompagne dans le passage du test psychotechnique pour récupérer rapidement votre permis dans de bonne condition.

Vous pouvez récupérer votre permis de conduire dans le cas où votre permis était suspendu. Dans les deux autres cas tel que l’invalidation et l’annulation, vous devez repasser l'examen du code et selon votre situation l'examen de la conduite également.


Les différentes étapes pour vous inscrire à un stage de récupération de points


Vous devez vous rendre sur le site de la préfecture afin de trouver une session dans un centre agrée.

Pour vous inscrire, il vous suffit d’effectuer le stage dans un centre agrée. Vous devez aller sur le site de la Préfecture afin de trouver le centre le plus proche de votre domicile. L’inscription en ligne est rapide et simple.


Les différentes étapes :

  • Remplir le formulaire d’inscription avec les coordonnées et les informations demandées.

  • Paiement en ligne

  • Confirmation de l’inscription par SMS ou un e-mail accompagné par une convocation adressée par courrier


Coût d'un stage de récupération de point


En fonction du lieu choisi, le prix du stage s’élève entre 115 à 255 euros pour les 2 jours de formation selon les centres et les départements. Chaque centre agrée à la liberté de fixer ses propres tarifs. La formation peut réaliser en France, proche de chez vous ou le lieu qui vous arrange le plus. Le stage de récupération de points est obligatoire et ne sera pas gratuit.


Les erreurs à ne pas commettre avant de s’inscrire à un stage de récupération de point.

  1. Inscription du conducteur sans vérification de son solde de points

Des conducteurs s’inscrivent avant même la prise en en compte de son retrait de points. Des erreurs qui sont souvent commissent en situation de stress.

Le conducteur à fait le décompte de ses points sans vérifier les informations administratives qui peuvent différer.

En exemple, il pense que son solde de point est de 5 points alors que sur le compte administratif est de 10 points.

Soyez vigilent avant de vous inscrire au stage de récupération de points.

Il est important d’avoir une information administrative de son solde de points :

  • Consultation du solde sur le site TELEPOINTS.INFO, avec vos codes d’accès, numéro de permis et votre code confidentiel https://www.telepoints.info/

  • Courrier en adressant à votre préfecture une demande écrite. La demande peut prendre jusqu’à 6 semaines de traitement.

  • Consultation du solde dans n’importe quelle préfecture en vous munissant d’une pièce d’identité et de votre permis de conduire

2. Points retirés au moment de l’infraction


Des conducteurs pensent que les points sont retirés directement au moment de l’infraction. Ils s’inscrivent sans même vérifier l’information.

A partir du paiement de l’amende de l’infraction, le délai de décompte sur le Fichier National du Permis de Conduire est toujours de plusieurs mois.